LA CROIX: Primaires dans l’Iowa, le fiasco du Parti démocrate

LA CROIX.

Primaires dans l’Iowa, le fiasco du Parti démocrate

Les faits

Les organisateurs du premier scrutin des primaires ont retardé l’annonce des résultats en raison d’« incohérences » dans la compilation des données, mardi 4 février. Le directeur de campagne de Donald Trump fustige l’incompétence des démocrates.

  • François d’Alançon,

Lecture en 2 min.

Primaires dans l’Iowa, le fiasco du Parti démocrate

Cet échec peut être une bonne nouvelle pour Joe Biden et Amy Klobuchar, donnés comme les grands perdants de ce premier épisode, derrière Bernie Sanders (photo), Pete Buttigieg et Elizabeth Warren.KEREM YUCEL/AFP

 

Le fiasco dans l’annonce des résultats des primaires dans l’Iowa tourne au désastre pour le Parti démocrate. Trois ans après le piratage des serveurs du parti par des agents des services de renseignement russe, un « problème de contrôle de qualité » a fait dérailler la communication des résultats du premier scrutin des primaires.

Six heures après le coup d’envoi des « caucus », les organisateurs démocrates n’étaient pas en mesure de dire quand les résultats seraient annoncés. Pas avant mardi 4 février dans la journée, selon certains médias américains. Le Parti démocrate démentait toute irrégularité mais évoquait des « incohérences » dans la compilation et expliquait vouloir s’assurer de la fiabilité des données transmises via une application ou par téléphone.

Ces déboires s’ajoutent à un système complexe, avec quelque 1 700 « caucus », ou assemblées, où les électeurs se sont regroupés pour désigner leur candidat lors de deux tours de scrutin dans une ambiance parfois tumultueuse.

Au lieu de clarifier la situation dans le camp démocrate, divisé entre son aile modérée et son aile gauche, la confusion créée, au terme d’un an de campagne électorale, risque d’alimenter les théories du complot et une réputation d’incompétence. « Les démocrates mijotent dans le pétrin d’un caucus qu’ils ont eux-mêmes créé » a aussitôt fustigé Brad Parscale, directeur de la campagne Donald Trump 2020. « Il serait naturel que les gens doutent de l’honnêteté du processus. Et ce sont les mêmes, a-t-il ajouté, qui veulent gérer l’ensemble de notre système de santé. » « C’est un trucage », tweetait de son côté, Donald Trump Junior, le fils aîné du président.

Un impact atténué sur la course à l’investiture ?

Autre conséquence, le délai dans la proclamation des résultats pourrait atténuer leur impact, à quelques jours des primaires du New Hampshire, prochain État à voter le 11 février. C’est peut-être une bonne nouvelle pour Joe Biden et Amy Klobuchar, donnés comme les grands perdants de ce premier épisode, derrière Bernie Sanders, Pete Buttigieg et Elizabeth Warren. « Plus que des délégués à la Convention, la primaire de l’Iowa, c’est gagner ou perdre une dynamique. La victoire et les bonnes performances risquent d’être mis en sourdine et ceux qui ont fait un mauvais score ne paieront pas le prix fort », commentait David Plouffe, ancien conseiller et ancien directeur de campagne de Barack Obama.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: